FCMA AERO-MARITIME

FCMarine-Aviation & Histoire -

Corsaires d'images
2008-2018 - FCMA à 10 ANS et toujours autant de mordants - 10 ans de découvertes et de curiosités

BIBLIOTHEQUE : La vérité sur la Bounty

BOUNTY 1

Là, c'est pas du cinéma !...

 En premier ne faites aucun parallèle avec la discipline de la marine de guerre (surtout dans la Royal navy) qui a cours de nos jours avec celle des années 1780 et abstenez vous de commettre les mêmes erreurs de jugements sur le Capitaine Bligh que sur celles commisent sur le Commodore Smith du TITANIC, la manière de naviguer n'ont aucun point en commun avec celle en vigueur de nos jours.

On commence par mettre de côté, la ou les versions cinématographiques de cette affaire avec les aspects romantico aventureux, duel entre le bon et le méchant où le bon gagne à coups sûr et où le méchant perd de même... Et optons pour la vérité, rien que la vérité à l'état brut, ce qui permet de se faire une opinion personnelle et plus sereine.

Ce livre est, et donne la parole à quelques protagonistes qui se sont, un moment ou un autre de leur existence, confrontés dans des choix et dans des faits (tout en restant dans le contexte social de l'époque), des hommes qui ont du dans des moments de tension extrême, prendre partie et choisir de vivre ou de survivre voir de mourir.

Présenté par Dominique Lebrun, qui est l'un des plus grands spécialistes du monde maritime, réputé pour son sens de l'analyse et ses connaissances, cet ouvrage donne la parole aux mutins et aux non-mutins (en reproduisant les textes d'époque) ouvrant, des angles de vues différentes, des regards croisés sur un ensemble d'événement...Ce qui en fait un ouvrage passionnant et fort et qui éclaire d'un jour nouveau, ce qui n'est en somme, qu'un simple fait divers de la mer, rentré dans la mémoire collective à grand renfort de technicolor...

C'est aussi un livre respecteux des hommes d'une époque qui en faisait que très peu de choses.

 La vérité sur la Bounty est un livre édité par des révoltés de l'édition :

OMNIBUS

PS : Concernant le titre, les Anglais disent "La Bounty" et non  "Le Bounty", les navires de sa gracieuse majesté étant écrit au féminin (une tradition toujours en vigueur de nos jours). 

BOUNTY 2

Partager Favoris

Partenaires